COURIR, UN REMÈDE PUISSANT !

L'HISTOIRE D'EMMANUELLE APRIL

Voici une belle histoire de persévérance et de courage, inspirée par des proches d'une grande valeur. "J'ai toujours aimé le jogging. J’ai commencé à courir avec mon père au début de mon adolescence. Je me rappelle toute petite, aller en famille encourager et ravitailler mon père lors de ses nombreux marathons. Je me répétais souvent qu’un jour, je participerais avec lui à une course. Nous avons ensemble couru aux Marathon Des Deux Rives à quelques reprises. À ce moment, 10 km était bien suffisant pour m’amuser.

 

À mes 34 ans, en août 2013, ce fut le début d’une nouvelle vie pour moi, vers quelque chose de mieux. Je venais de passer la pire année de ma vie ! J’ai eu toutes sortes de problèmes de santé importants : 3 hospitalisations et une médication qui m’amenait vers une importante prise de poids. À travers tout ça, j’essayais de faire de l’activité physique. Toutefois, les difficultés me semblaient insurmontables."

 

C'est à ce moment qu'Emmanuelle fit une rencontre marquant. "À la troisième hospitalisation, la vie a mis sur mon chemin le Dr. Shriqui, psychiatre au CHUL de Québec et fondateur du Programme Mieux-Êtres Wellness. Ce programme vise à améliorer la qualité de vie et la santé physique et mentale des gens médicamentés. Dans mon cas, la prise médicaments servait à soigner une dépression majeure. Ce spécialiste m’a alors prescrit deux heures d’activité physique par jour, ce qui a changé radicalement ma médication. Il avait donc trouvé la bonne recette pour moi !  C’était le début d’un long voyage coloré."

Emmanuelle, avec son père, à la fin de leur 21,1 km au Tour du Cap Tourmente 2014.

Avec Claudine, une source d'inspiration qui a poussé Emmanuelle vers de nouveaux défis.

Un cliché pris après avoir complété une épreuve de 21,1 km à la mi-mai. Déjà un demi-marathon de fait en 2015 !

Le support de ses proches l'aide ensuite à surmonter son défi. "De retour à la maison, mon chum, qui avait entrepris un remaniement important de son mode de vie (activité physique régulière et meilleures habitudes alimentaires) suite à une blessure au dos, m’a donné un excellent coup de pouce et m'a encouragé à appliquer la surprenante prescription du Dr. Shriqui.

 

De plus, j’avais l’exemple de ma meilleure amie, Claudine. Grâce à son programme de course et quelques entrainements avec elle, j’ai su repousser mes limites. En ajoutant à mon entrainement des exercices de stabilisation et de musculation,  j’ai non seulement retrouvé ma forme physique, mais aussi un équilibre psychologique. Après plusieurs heures à suer à grosses gouttes, j'ai réussi à perdre plus de 65 livres. La course était mon échappatoire et me permettait d’évacuer. Je me sentais vivante! La vie me souriait à nouveau. Tout en réalisant que c’était moi seule qui pouvait m’aider, changer les choses et de revoir à nouveau les petits bonheurs au quotidien. Mes 3 enfants avaient besoin de moi, je devais m’en sortir."

 

Comme la vie fait bien les choses parfois, le TOUR arrive au bon moment. "Quand j'ai appris que les gars de KILOMAX organisaient un 21 km pour la deuxième édition du Tour du Cap Tourmente Simard, j'ai relancé mon père, qui n’avait pas couru plus de 10 km depuis plusieurs années. Pour m’encourager, il a accepté. Pendant l’entrainement de ce défi, c'est ma santé physique qui a été ébranlée. J’ai dû subir différentes interventions chirurgicales : chirurgie des sinus,  intervention à la vessie, chirurgie aux yeux dont deux pour prévenir les glaucomes et même une infection des reins. Pour couronner le tout, je me suis blessée à une épaule en janvier 2014."

 

La grande détermination d'Emmanuelle l'aide à surpasser toutes les embûches sur son chemin. "Malgré cette douleur quotidienne à laquelle il faut ajouter l'insomnie, j’ai complété le programme d’entrainement et terminé le 21 km, qui fut long et ardu. J’étais si fière à l'arrivée et tellement émue!!  Ce fut une très belle expérience. Plus tard, j’ai appris que j'avais réalisé tout ça avec une rupture complète du tendon sus-épineux de mon épaule droite ! En  septembre dernier, j’ai eu une reconstruction de la coiffe des rotateurs. Depuis, je suis fidèle aux exercices de réhabilitation de mon épaule et je viens tout juste de recommencer à courir en janvier. Ouff !!! Il était temps !!"

Les projets futurs sont maintenant plus encourageants et "Manou" a de grandes ambitions ! "2015 est, pour moi, une nouvelle envolée. Je dis, en riant, que je suis refaite à neuf !! Je reprends assurément, en juin, le départ pour le 21 km à la Basilique Ste-Anne. J’ai besoin, cette saison, de plus grands challenges. Je compte bien faire plus d’une compétition de longue distance sur route et sur trail .

 

Mon but, maintenant, est d’entrainer mes 3 enfants dans ma foulée.  C'est avec grande fierté que ma Naomi participera prochainement, avec l’École Secondaire Mont-St-Anne, au Grand Défi Pierre Lavoie !"

 

"Merci Dr.Shriqui, merci à mon conjoint Alex."

 

 

Emmanuelle April

Les deux enfants d'Emmanuelle en plein action. Seront-ils tentés de suivre leur mère sur de plus grands défis ? Avec des parents aussi actifs, c'est très probable...!